Présentation

  • : Chez bandana
  • Chez bandana
  • : Chez bandana la passion moto, Harley-Davidson, Bike Conversions. Premier blog d'information des rassemblements motos et trikes
  • Contact

Archives

10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 18:34
Inforad Moto

Pour faire face à la multiplication des radars automatiques et des radars fixes sur nos routes et autoroutes, le constructeur Irlandais Inforad a mis au point un avertisseur de radar. N'étant pas un détecteur de radar, son utilisation est donc totalement légale, l'inforad rend les mêmes services en fonctionnant avec le système GPS. L'Inforad moto permet d'avertir le pilote d'une moto ou d'un scooter en cas de dépassement de la vitesse limite autorisée aux abords d'un radar fixe ou automatique. Cela est bien utile car, si dans la grande majorité des cas, un radar automatique est signalé par un panneau pas toujours très visible, il suffit souvent d'un moment d'inattention pour se faire flasher, recevoir une contravention et perdre des points de son permis de conduire.

Peu encombrant, l'Inforad moto est très simple de montage (5 à 10 minutes suffisent selon la moto) comme d'utilisation. Dans sa nouvelle version, commercialisée depuis octobre 2005, vous pourrez même entrer, via une manipulation informatique, la vitesse limite de votre choix. L'intérêt ? Cela vous donnera la possibilité de voir la diode clignoter en rouge quand vous franchissez la vitesse limite que vous vous êtes fixée.

L'inforad moto est enfin l'outil qui vous permettra de ne pas perdre vos points à cause d'un radar fixe. L'Inforad est là pour vous rappeler à l'ordre lorsque votre vitesse à tendance à s'emballer.


D'une part, il suffit d'être concentré sur la circulation, sur les évolutions des autres usagers ou encore un incident pour que le panneau qui nous indique la présence d'un radar fixe nous échappe. D'autre part, ils peuvent être fréquemment cachés par ou lors d'un dépassement d'un autre véhicule. Pour finir, ces panneaux ne paraissent pas avoir été conçus pour sauter aux yeux des conducteurs.
Il est intéressant de noter deux points : l'absence de couleurs pour accroître leur visibilité et qu'ils ne sont pas doublés, contrairement à la majorité des panneaux du code de la route. Volontaire ?

Première mise en route de votre Inforad Moto :

Il faut disposer d'un accès Internet. Attention, vous devez impérativement mettre votre antivirus et votre firewall (tous les système de protection contre les attaques extérieures) de votre PC hors service, le temps de télécharger le programme de gestion Inforad Manager sur le site www.gpsinforad.com

 Vous procédez alors à l'enregistrement de votre module en suivant les indications qu'Inforad manager fait apparaître à l'écran. Attention, ne mettez aucun signe de ponctuation dans le formulaire d'informations vous concernant. Par exemple, surtout pas de virgule après le numéro de votre rue dans la case où l'on demande l'adresse postale. Une fois le formulaire rempli, il faut fermer le programme. Dès qu'Inforad manager est fermé, vous pouvez remettre en marche vos programmes antivirus et votre firewall. Un mail de confirmation vous est envoyé sur votre messagerie électronique. Vous pouvez alors ouvrir à nouveau Inforad manager et procéder à la mise à jour des informations. Tous les jours, 5 personnes sillonnent toute la France métropolitaine et mettent à jour la base de données de radar fixe et de radar automatique. Ainsi, votre Inforad peut être mis à jour quotidiennement, en un seul clic.

Mettre à jour votre Inforad :

Lors des futures mises à jour, il vous suffira seulement de brancher votre récepteur à la prise USB (fig. 7) qui se branche elle-même sur votre ordinateur PC. Et ce, sans jamais plus interférer sur vos programmes antivirus ou firewall.Cela ne vous prendra que quelques secondes.

Comment monter l'Inforad sur votre deux-roues :

L'Inforad est composé d'une station de base petite et légère (fig. 1) à laquelle se fixe un récepteur informatique (fig. 2). Trois câbles partent de ce boîtier (fig. 5). Le premier est terminé par une antenne GPS amplifiée et adhésive (fig. 3), qui se fixe sur une partie extérieure et visible de la moto afin d'éviter les interférences entre le satellite et votre moto. Sachez que l'antenne est totalement étanche. Un deuxième câble se finit avec un flexible d'alerte lumineux (fig.4). Un troisième et dernier câble se divise en deux petits fils qu'ils faut relier aux cosses de la batterie. Sur la Honda Varadero 1000, le carénage permet de faire passer les câbles d'antenne et de flexible d'alerte à l'intérieur. Des colliers de serrage permettent de fixer solidement ces câbles.

Attention, il faut penser à désolidariser le récepteur GPS Inforad (fig. 2) de la station de base (fig. 1) pour éviter de décharger la batterie. La batterie n'est plus sollicitée dès que la diode du flexible d'alerte lumineux (fig. 4) n'est plus éclairée. Dans les faits, il suffit de dévisser le récepteur et de le retirer de la station de base.


Comprendre la signification des différentes lumières Inforad moto :

Clignotante verte :Inforad moto branché mais pas encore en fonction, à la recherche des satellites. Au démarrage, Inforad trouvera plus facilement le contact avec les satellites lorsque la moto ou le scooter sont à l'arrêt. Si la lumière continue de clignoter, vérifiez qu'il n'y a pas d'obstacle entre l'antenne et le ciel (selle, bagage, top-case, etc.)

Fixe verte :Inforad moto fonctionne parfaitement

Clignotante orange :zone de danger paramétrée par l'utilisateur

Fixe rouge :Attention - radar fixe ou radar automatique en approche (environ 20 secondes avant son emplacement et 200 mètres après l'avoir dépassé)

Clignotante rouge :Attention, vous dépassez la vitesse autorisée aux abords d'un radar fixe ou d'un radar automatique ou après l'avoir dépassé.

L'Inforad moto est un engin révolutionnaire à plus d'un titre : son fonctionnement grâce au GPS, son faible encombrement, sa facilité de mise à jour et son utilisation en toute légalité en font un outil essentiel pour ceux qui veulent rouler en toute tranquillité, sans jamais plus se faire surprendre par un radar fixe.

Dans les plus à apporter, peut-être qu'un signal sonore serait le bienvenu pour ceux qui se seraient habitués aux couleurs de la diode. Personnellement, j'ai essayé l'Inforad moto pendant une dizaine de jours et jamais je n'ai croisé de radar fixe sans avoir été alerté au préalable par la lumière rouge; aux usagers de placer astucieusement la diode pour qu'elle reste visible en toute circonstance.

Bref, notre essai de l'Inforad moto est concluant. Il est indispensable pour ne plus se faire piéger par les radars fixes et ce, en toute légalité. Rappelons que les détecteurs de radars sont, quant à eux, formellement interdits et leur utilisation passible de sanctions très lourdes. L'Inforad n'est pas un détecteur de radar, il est donc légal .Il convient en effet de ne pas confondre le détecteur de radar interdit avec l' avertisseur de radar, sans perdre de vue que le but recherché par l'un et l'autre est le même : être prévenu des emplacements de radars fixes et des radars automatiques !
Attention, il y a une recrudescence des radars fixes flashant par l'arrière. Les usagers de deux-roues comme les autres catégories de véhicules sont maintenant logés à la même enseigne. Vous êtes prévenus !

Dernier point, Inforad offre gratuitement les mises à jour pendant toute la durée de vie de votre avertisseur de radar fixe Inforad. Un plus qui devrait achever de convaincre la plupart des propriétaires de motos et de scooters.

L'Inforad Moto est disponible dans la boutique de Motoservices au prix exceptionnel de 89 € 

SOURCE http://www.motoservices.com/

Published by Bandana - dans Ça peut servir