Présentation

  • : Chez bandana
  • Chez bandana
  • : Chez bandana la passion moto, Harley-Davidson, Bike Conversions. Premier blog d'information des rassemblements motos et trikes
  • Contact

Archives

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 23:00

 

Bats-toi pour tes droits

SEUL ON EST MOINS FORT !

 

 

Aujourd'hui, plusieurs centaines de Bikers (et bikeuses !) ont répondus présent à l'appel du combat pour nos libertés. Demain, par nos actions individuelles de communications, nous serons plusieurs milliers cela ne fait aucun doute !!!

Un grand témoignage de respect à tous ceux qui à ce jour forment les pionniers de l’aventure.

Pour ceux qui hésitent encore, je les encourage à faire preuve d’efficacité en adhérant dès maintenant pour rejoindre les first !

Ce weekend, j’ai entendu à plusieurs reprises « Je vais voir ce que cela donne avant d’adhérer … » ou alors « quand j’aurai vu de l’action, je viendrai… » Ou d’autre conneries plus grosses les unes que les autres. Outre le fait de m’avoir mis en grande colère, je dis à ceux qui prononcent ce genre de propos que c’est facile d’envoyer les petits copains au « casse-pipe » pour plus tard dire (et c’est bien français) : « On a gagné » ou alors « ils ont perdus » !

Je parle en contenant ma rage car aux soi-disant « rebelles » de salon qui arborent pratiquement tous des patchs de liberté, de révolution, de chaos et que sais-je encore, que de porter la Broche de la Fédération est un acte réel d’appartenance à un combat pour la défense des libertés. Un acte réel d’engagement fraternel pour notre milieu et notre mode de vie. Bref un acte tout simplement et non pas un affichage de circonstance !

Un jour j’ai entendu (il y a bien longtemps) : Si tu n’ouvres pas ta gueule au bon moment et bien tu devras la fermer pendant longtemps et te faire oublier jusqu’au jour où tu feras tes preuves et que tu gueuleras plus fort que les autres !

Certain vont me dire que j’aime trop les citations mais elles sont souvent pleines de bon sens alors je vous livre celle qu’un jour, Georges Clemenceau déclara : « L’homme absurde est celui qui ne change jamais » et aussi « Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. »

 

Le site de la Fédération des Bikers de France

 UN CLIQUE ICI 

 

   

 
Published by Chez Bandana - dans Ça peut servir