Présentation

  • : Chez bandana
  • Chez bandana
  • : Chez bandana la passion moto, Harley-Davidson, Bike Conversions. Premier blog d'information des rassemblements motos et trikes
  • Contact

Archives

16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 22:38

Merci de diffuser le plus possible cette information

 Bonjour a tous,
Face au mépris des pouvoirs publics quant à la reconnaissance de nos spécificités, face à l’augmentation de la répression et au manque d’écoute que nous constatons, après 8 mois de Concertation durant lesquels l’Etat via la mission interministériel à la Sécurité Routière cherche par tous les moyens à minimiser le champ d’action et la représentativité de la principale association d’usagers de 2 et 3 roues motorisés (à défaut d’avoir réussi à nous discréditer), il nous semble désormais nécessaire de lancer un appel à la résistance aux motards et scootéristes Rhodaniens 

 

RDV TOUS LES VENDREDIS SOIR a partir du 28 mai 2010

Place BELLECOUR a 18h30

 

 

Le 1er vendredi la manifestation sera statique sur Bellecour afin d'informer tous les motards présents de l'avenir du 2RM sur le Rhône puis nous nous dirigerons vers divers points afin de tracter auprès des automobilistes, des utilisateurs de 2RM et des piétons sans pour autant gêner la circulation. Cette action aura pour but de dire : "Attention aujourd'hui ont est sur le trottoirs demain on revient mais on bloque la ville" 

 

Chaque manifestation portera un thème qui découlera de nos revendications.

  

Le point d'orgue de cette action sera le 18 juin avec l'appel a toutes les antennes de la FFMC de faire un sitting devant leur Préfecture

 

Pour autant si il faudra continuer après le 18 juin alors ....

  

Nous ne nous laisserons pas tondre sans combattre

 

 

  

Vous trouverez les tracts et affiches de cette manifestation en pièce jointe, nous comptons sur vous pour diffuser cette information le plus possible. Le succès de cette opération se fera grâce a vous, a notre communication ainsi qu'au bouche-a-oreille

  

N'hésitez à vous faire connaître si vous voulez nous aider, tractage, prêt de sono, encadrement des manifestations ... Nous avons besoin de vous.

  

Nos revendications sont les suivantes, et elles découlent directement du constat d’échec

sur ces points précis et ce malgré notre participation assidue à la Concertation :

 

- Non au contrôle technique pour les cyclos ;

 

Nous ne sommes pas dupes car - malgré la reconnaissance par l’Etat lui-même de  l’inutilité du CT cyclos afin de lutter contre leur débridage (cf. Rapport Guyot) - le secrétaire d’État aux Transports, Dominique Bussereau, annonce en grande pompe l’application de cette mesure en justifiant que 1 cyclomoteur sur 2 serait débridé.

Pour la FFMC cette mesure est une première pierre à l’édifice déjà bien ballant d’un racket fiscal que devrait subir tous les usagers de la route sans exception sous couvert d’une meilleure Sécurité.

Les accidents de moto liés à un problème technique du véhicule restent ultra minoritaires. Mais la situation préoccupante de l’accidentologie moto pousse des pouvoirs publics dépassés par les événements à prétendre s’occuper de ce sujet en proposant la mise en œuvre d’un contrôle technique pour les motos. Ils sont soutenus  en cela par un lobbying des professionnels du contrôle technique, parfois à peine déguisé sous le manteau d’assureur bien pensant et militant pour notre sécurité comme AXA, actionnaire du réseau Autosur.

La problématique est difficile ; le bon sens veut qu’en voiture comme en deux roues, le bon fonctionnement, le bon entretien... aillent dans le sens de la sécurité. La réalité est bien plus complexe, et la recherche de solutions pérennes pour améliorer la sécurité des 2rm mérite mieux que ce « cataplasme sur une jambe de bois ».

En effet, avec seulement 0.7% des accidents de 2rm directement causés par une défaillance technique du véhicule, on ne constatera pas d’amélioration du risque moto par la mise en œuvre d’un contrôle technique.

- Oui aux allègements fiscaux sur les équipements de sécurité ;

La FFMC a longtemps demandé une application du taux de TVA de 5.5% sur les équipements de sécurité obligatoires, comme les casques ou les sièges bébé. Cette baisse encouragerait l’utilisation et le renouvellement de ces équipements et faciliterait l’acquisition de matériel de qualité. L’ensemble des fabricants a été sensibilisé à cette action.

D’ailleurs à ce sujet voici la réponse de Madame Merli

« quand on voit ce que les motards dépensent pour leurs engins, je ne vois pas pourquoi ils n’en dépenseraient pas pour leur sécurité »…

Huit mois de concertation pour entendre ca … Merci Madame la Préfète. Doit-on vous rappeler que l’utilisation d’un 2RM est aussi (et souvent) une alternative à une voiture de plus en plus chère ?!

 

 - Oui à la légalisation immédiate de la circulation inter-files ;

 

Plus de 2 Français sur 3 (69%) s’accordent pour dire que les deux roues motorisées permettent de fluidifier le trafic dans les villes où la circulation est très importante et où les embouteillages sont fréquents.

 

Pour la FFMC, la sécurité routière peut être améliorée si des règles sont décidées. Cela permettra de les enseigner aux futurs conducteurs de deux-roues motorisées afin qu’ils remontent les files dans les meilleures conditions de sécurité. Cela permettra également de sensibiliser les futurs conducteurs de VL et PL à cette pratique et donc à une utilisation attentive et scrupuleuse des rétroviseurs et clignotants. Interdire purement et simplement la pratique de la remontée de files n’est pas la bonne solution car l’accumulation des interdictions aboutit à un accroissement des comportements déviants et asociaux (conduite sans permis, délits de fuite…)

 

Au contraire, la réglementer contribuera à améliorer la sécurité par la sensibilisation et la formation

et par la sanction vis à vis des comportements dangereux, qu’ils soient le fait des conducteurs de deux-roues motorisés ou des conducteurs de VL et PL.

- Plus d’argent pour la prévention et la formation, moins pour la répression.

 

Alors que le gouvernement poursuit le durcissement de la répression en matière d'infractions au Code de la Route en appliquant une politique « zéro tolérance », l’étude Ipsos indique sans contestation que la grande majorité des Français (72%) s’oppose à un durcissement de la répression.

 

En effet, la politique du chiffre et l’objectif, louable, de moins de 3000 morts sur les routes Française pour 2010 ne peut se faire que par l’option unique de la répression.

L’Etat, au lieu de réfléchir à une solution pérenne et efficace , prônant la responsabilisation des usagers ainsi que leur formation, préfère rester , à grands renforts médiatiques, dans une démarche de rentabilité financière, de répression constante, de criminalisation et de culpabilisation quotidienne de l’ensemble des usagers de la route.

 

La FFMC, par sa formation en direction des jeunes (ERJ2RM – Education routière des jeunes en 2RM) a prouvée que les messages de Sécurité Routière peuvent être passés et assimilés sans culpabilisation, de façon ludique et responsable.

 

Oui, la formation coûte chère et prend du temps, mais l’objectif est-il celui de  la sécurité des citoyens ou plutôt celui d’une échéance électorale ?!

 

Pour une vraie sensibilisation au stationnement 2RM en ville et

Non au stationnement Payant

 

La FFMC du Rhône, depuis de nombreuses années, sensibilise les usagers des 2RM Rhodaniens à un stationnement 2RM respectueux et dans l’esprit du « Partage de la Route » (voir charte du bon stationnement en Annexe.).

 

Les pouvoirs locaux, pour des raisons à notre avis essentiellement pécuniaire préfèrent, à l’instar de notre gouvernement, une vision plus répressive. En effet, la mairie de Lyon et le Grand Lyon ont fait le choix du stationnement 2RM payant après la mise en place d’aires  2RM aussi inefficaces, inadaptées, qu’insuffisantes. Passé cette première étape nous arriverons (cela commence déjà voir photo ci-joint) à un enlèvement (dans des conditions déplorables) systématique des 2RM sur les trottoirs même si cela ne gène pas.

 

La mairie de Lyon nous a vendu prés de 10 000 places de stationnement payant voiture sous le bénéfice que cela permettra une plus grande rotation des véhicules et donc que les riverains auront plus de facilité à stationner. Pourquoi pas ? Mais alors dans quel but pour le stationnement 2RM, car celui-ci est pas définition rotatif. Rare son les 2RM stationnés quotidiennement au même endroit. Réponse de la ville de Lyon : « De toute façon c’est également une redevance pour l’utilisation de l’espace public. » On comprend mieux. Un moyen de remplir les caisses des collectivités locales suite à l’annulation de la taxe professionnelle ?! On pourrait croire. 

 

DESPIERRES Julien

Coordinateur FFMC 69

0671662618

 

www.ffmc69.org


Retrouvez toutes les photos et les actions sur
http://www.ffmc69.org

N'hésitez pas à poser des questions et
PENSEZ A TRANSFERER CETTE INFO A VOS COLLEGUES MOTARDS !!!

Permanences tous les mercredis soirs dès 20h30 au local.

Fédération Française des Motards en Colère
Antenne du RHONE
19 avenue Jean Jaurès 69007 LYON
http://www.ffmc69.org



Retrouvez toutes les photos et les actions sur
http://www.ffmc69.org

N'hésitez pas à poser des questions et
PENSEZ A TRANSFERER CETTE INFO A VOS COLLEGUES MOTARDS !!!

Permanences tous les mercredis soirs dès 20h30 au local.

Fédération Française des Motards en Colère
Antenne du RHONE
19 avenue Jean Jaurès 69007 LYON
http://www.ffmc69.org
Published by Bandana - dans Ça peut servir